Internet et écologie.

Home / Technique / Internet et écologie.

Consommation électrique et internet.

Bizarre me direz-vous comme titre. Mon ordinateur n’émet pas de fumées, ne fait de mal à personne, consomme de l’électricité … chez moi … ? Mais pas seulement ! Et pourtant !

Voici quelques chiffres qui devraient vous interpeller.

2013… France 5 publiait un reportage édifiant intitulé « Internet, la pollution cachée »

Un envoie d’e-mail ? Avec une pièce jointe, c’est l’équivalent d’une ampoule basse consommation allumée pendant une heure (soit 24 Wh selon l’Ademe), sans pièce jointe, c’est cinq fois moins : 5 Wh.

Et en 2016, c’est 2 672 milliards d’e-mails (hors spam) qui ont été envoyés dans le monde, sachant que la production électrique de 15 centrales nucléaire pendant 1h équivaut à l’envoi de… seulement 10 milliards de mails !

Surprenant n’est-ce pas !

Sans parler des vidéos, … regardées en quantités industrielles par nos charmants bambins… mais pas seulement.

400 heures de vidéos sont ajoutées sur Youtube chaque minute ! (Chiffres de mars 2017), soit 600 000 heures chaque jour.

Les chiffres sont tout autant démentiels pour Google, le leader mondial des moteurs de recherche : chaque seconde près de 40 000 recherches qui sont lancées, soit un total quotidien avoisinant les 3,3 milliards !

Facebook n’est pas en reste, en 2010, on estimait déjà à 4 milliards le nombre de messages envoyés par jour par ses utilisateurs, ce qui n’a pas vraiment diminué depuis. Facebook teste maintenant la mise en place de data center sous la mer afin de réduire sa consommation électrique.

Les internautes sont donc responsables à 50% des gaz à effet de serre émis par internet.

Alors optimisez vos envois de mails.

La technologie ayant pratiquement multiplié par 1000 la taille d’un document Word en 25 ans, sans parler de la taille des photos, évitez les pièces jointes inutiles et de grande taille… (+1Mo). Pour ceux qui n’ont pas de notion de taille, prenez le temps de vous en inquiéter.

Pour vous donner une notion simple ! une "belle" photo aujourd’hui est de taille comprise entre 15 et 25 mo… environ. En 1993 cette même photo aurait occupé tout le disque dur d’un PC !

Pour conclure.

Nous sommes tous responsables de ces chiffres, éditeurs, concepteurs, internautes et créateurs de sites Web, nous qui préférons regarder une vidéo, plutôt que de lire un article… La disponibilité de ces données étant rendues quasi permanente, par la technologie, n’arrange pas les choses bien au contraire.

Alors vous qui pensez « Em… les ours polaires en prenant votre voiture » comme disait Yann Arthus-Bertrand, surtout ne restez pas chez vous à surfer sur le web, c’est pas mieux !

Pascal Bazzea 14/06/2018

Internet et Ecologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.